Sensibilisation : L’AEME à la rencontre des élèves du Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel
La direction de la Communication de l’AEME s’est rendue le 14 mars 2018 dans le Baol pour une journée de sensibilisation

Sensibilisation : L’AEME à la rencontre des élèves du Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel

La direction de la Communication de l’AEME s’est rendue le 14 mars 2018 dans le Baol pour une journée de sensibilisation sur les économies d’énergie au Lycée scientifique de Diourbel. Après presque une heure de sensibilisation sur les bonnes pratiques en matière d’économie d’énergie, le Proviseur a pris la parole pour inviter les élèves à avoir des comportements économes en direction de l’énergie. D’autant plus qu’ils vivent sous le régime de l’internat. 

Selon lui, cette journée de sensibilisation pour les élèves et le corps enseignant est venue à son heure. De même, le Proviseur a fait savoir que l’économie d’énergie est d’autant plus importante pour les élèves qui sont boursiers. Et ce n’est pas donné à tout le monde. Il a invité les élèves à être de véritables ambassadeurs de l’AEME partout où ils seront. 

Séance tenante, il a chargé le Club Science de procéder au changement des lampes à incandescence par des lampes économiques. Il a terminé son allocution en remerciant la direction de l’AEME pour cet important appui au regard du nombre de bâtiments qu’ils ont à éclairer. 

Sur la même lancée, le Surveillant général a apporté une contribution sur l’importance de l’économie d’énergie. Il a témoigné devant l’assistance qu’après avoir changé ses lampes à incandescence par des lampes LBC et LEDS chez lui, il a vu sa facture d’électricité baissé considérablement.  

Le professeur de Physique a aussi salué la démarche de l’AEME en allant dans les écoles. Selon lui, si les gens ont des comportements peu économes en direction de l’énergie, c’est parce qu’ils ne savent pas. Raison pour laquelle, il a invité l’AEME a démultiplié ce genre de campagne dans toutes les écoles. Il a par ailleurs suggéré la mise en place de « Cellules AEME » dans les écoles. Charge à elles de faire le travail de veille et de relais sur le terrain. La rencontre a pris fin à midi par une séance de questions-réponses avec les élèves. 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *