Sensibilisation : L’AEME à la rencontre des élèves du Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel
La direction de la Communication de l’AEME s’est rendue le 14 mars 2018 dans le Baol pour une journée de sensibilisation

Performances énergétiques: Validation de la technologie de co/tri-génération dans l’industrie et les services

Au Sénégal, le secteur de l’Energie est caractérisé par des besoins en consommation croissants autant pour l’électricité (croissance moyenne de la demande de 4 à 5%), les hydrocarbures et la biomasse (20 000 hectares de terres qui disparaissent chaque année).

Ce secteur reste fragile du fait de la forte dépendance vis-à-vis de l’extérieur (importations de produits pétroliers représentant près de 45% des revenus des exportations) mais aussi de l’instabilité notée dans le sous-secteur de l’électricité, très stratégique, pour l’atteinte des objectifs de développement économique et social du pays. A cela s’ajoute le problème des coûts de l’électricité qui restent élevés du fait d’un parc à 79% thermique.

En effet, les enjeux de la problématique énergétique au Sénégal sont de plusieurs ordres, notamment : 1) économiques (diminution de la dépendance à l’importation de produits pétroliers et du déficit de la balance commerciale qui en découle) ; 2) environnementaux (diminution des énergies fossiles et augmentation des énergies renouvelables) 3) sociaux (accès à l’énergie pour toutes les couches de la population).

Avec des investissements considérables dans la production d’énergie à base de combustibles fossiles, la dépendance et les coûts énergétiques de même que l’atténuation des changements climatiques pourront être maîtrisés grâce à l’augmentation de l’efficacité énergétique du côté de la demande. A cela s’ajoutent les efforts en cours pour un mix énergétique optimal avec les énergies renouvelables.

Conscient de cela, le Gouvernement du Sénégal qui, à travers sa politique énergétique, positionne la maîtrise de l’énergie de manière stratégique (orientations du PSE et de la LPDSE) a introduit une requête d’assistance technique développée par l’Agence pour l’Economie et la Maitrise de l’Energie (AEME) auprès du Centre des Réseaux et Technologie climatique (CTCN). Celle-ci porte sur le développement et le déploiement de la technologie de co/tri génération dans l’industrie et le gros tertiaire en vue d’améliorer les performances énergétiques.

Avec l’acceptation de cette requête, l’ONG ENDA-Energie a été mandatée pour la réalisation de l’étude pour laquelle le rapport provisoire a été élaboré.

A cet effet, cet atelier avec les parties prenantes offre un cadre pour échanger et valider le rapport  et les résultats obtenus. L’atelier a visé à l’examen et la validation du rapport provisoire sur la stratégie et le plan d’actions de déploiement de la technologie de co/tri génération dans l’industrie et les services au Sénégal. Il s’agit spécifiquement de présenter les différents résultats de la requête CTCN/ AEME, de valider le rapport stratégie/plan d’actions de déploiement de la technologie co/tri-génération dans l’industrie et les services au Sénégal.

Les acteurs-clés ciblés par cet atelier sont essentiellement les ministères, agences nationales, entreprises, associations professionnelles, investisseurs, organismes de financement, structures de coopération internationale et centres techniques.

En terme de résultats, il est attendu, à l’issue de cet atelier, un partage avec les différents partenaires de l’ensemble des résultats de la requête ainsi qu’une validation du rapport pour un déploiement de la stratégie au niveau national.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *