Sensibilisation : L’AEME à la rencontre des élèves du Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel
La direction de la Communication de l’AEME s’est rendue le 14 mars 2018 dans le Baol pour une journée de sensibilisation

DG AEME : « une volonté d’aller vers une énergie en capacité suffisante »

Le Directeur Général de l’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’Energie (AEME) Birame Faye a réitéré, vendredi à Dakar lors de la cérémonie de réception de matériel lampes à économies d’énergie (LEE), la volonté du gouvernement du Sénégal d’aller vers « une énergie en capacité suffisante, disponible, accessible et abordable ».

Le programme piloté par la Société Africaine de Biocarburants et des Energies Renouvelables (SABER) sous l’égide de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain(UEMOA), va permettre la diffusion de LEE auprès de l’administration et des établissements publics.

« La remise de ce matériel à l’Etat du Sénégal par le biais de l’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’Energie (AEME), point focal national, constitue un moment fort de la Politique Economique Communautaire et s’inscrit dans le cadre de l’Initiative Régionale pour l’Energie Durable (IRED) dont la vision 2030 recoupe celle du PSE et de la Lettre de Politique de Développement du Secteur de l’Energie : Une énergie en capacité suffisante, disponible, accessible et abordable » a souligné Birame Faye dans son discours de remerciements et de lancement de l’opération dont REUSSIR a eu copie.

Un programme qui vient à « point nommé » dira le Directeur de l’AEME, car il arrive au moment où l’Etat met l’accent sur « la rationalisation des dépenses publiques ».

« Le secteur public fait partie des gros clients de SENELEC. En effet, le nombre de polices d’abonnement du secteur public est passé de 4102 en 2012 à plus de 5000 en 2015, alors que le montant facturé passait de 22 milliards à 30 milliards en 2014 » a précisé le responsable avant d’ajouter que « Sénégal s’est fixé un objectif très important de réduction de la facture d’électricité du secteur public de 10 à 15 % par an » a t-il renseigné.
Par ailleurs, Birame Faye tout en rappelant les grands chantiers engagés par l’AEME a insisté sur « les économies d’énergie qui seront réalisées grâce à ces équipements et aux mesures et programmes d’efficacité énergétique initiés par l’AEME vont contribuer non seulement à la réalisation d’économies financières importantes mais également à la protection de l’environnement ».

Crédit-Photo: http://ajonews.info/

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *